Créer un point de restauration. 6

twitter

Créer un point de restauration.

point de restauration

Image courtesy of Stuart Miles at FreeDigitalPhotos.net

 

C’est quoi un point de restauration ?

Un point de restauration est une image de votre système à instant T. Toute modification effectuée après ce point de restauration, peut être facilement annulée en revenant à ce point de restauration.

Imaginez : 

  • Vous faites une photo de votre coupe de cheveu avant d’aller chez le coiffeur.
  • Le coiffeur vous coupe les cheveux et vous fait une couleur.
  • Après être sorti de chez le coiffeur, il y a 2 possibilités :
  1. Si ça vous plait, tant mieux. 🙂
  2. Mais si ça ne vous plait pas 🙁  vous cliquez sur la photo et hop : vous redevenez coiffé comme avant ! Magique non 😉 ?

C’est un peu ça un point de restauration : la possibilité de revenir facilement et totalement en arrière.

 

Différence entre point de restauration et sauvegarde ?

Vous allez me dire : « mais si je fais une sauvegarde de tout mon ordinateur : c’est pareil ! »

Eh bien non, lorsque vous faites une sauvegarde complète de votre ordinateur, les données (vos fichiers) sont incluses dedans et c’est d’ailleurs l’intérêt des sauvegardes. Un point de restauration ne touche pas à vos données. C’est l’énorme avantage du point de restauration par rapport une sauvegarde complète.

Les 2 ont leurs avantages et ne servent pas dans le même cas.

 Objectifs Sauvegarde complète Point de restauration
Sauvegarder toutes mes photos et mes fichiers Oui /
Sauvegarder tout mon disque dur Oui /
Sauvegarder ma configuration d’ordinateur Oui Oui

Prenons des exemples avec des sauvegardes et point de restauration:

1er cas, la sauvegarde.
  • En juillet 2017, vous copiez des photos de vacances sur votre ordinateur.
  • Vous êtes prudent et au mois d’août 2017, vous faites une sauvegarde complète de votre disque dur.
  • En octobre 2017, vous copiez des photos de l’anniversaire d’une copine.
  • Votre ordinateur (et plus exactement votre disque dur) tombe en panne en décembre 2017.
  • Pas de panique : vous restaurer l’ensemble de votre sauvegarde d’août 2017 sur un nouveau disque dur
    • vous retrouvez la globalité de votre ordinateur (photos de vacances incluses).
    • mais vous avez perdu les photos de l’anniversaire de la copine (copiées en octobre 2017, après la sauvegarde).
2ème cas, le point de restauration.
  • En juillet 2017, vous copiez des photos de vacances sur votre ordinateur.
  • En août 2017, vous trouvez que le wifi de votre ordinateur ne fonctionne pas bien. Vous essayez d’installer un nouveau pilote pour votre carte Wifi. (et comme vous êtes prudent, vous avez mis en place un système de point de restauration)
  • En octobre 2017, vous copiez des photos de l’anniversaire d’une copine.
  • En décembre 2017, vous vous rendez compte que le nouveau pilote de carte Wifi installé est pire que l’ancien. Vous voulez revenir en arrière : vous lancez alors la restauration du système à partir du point de restauration effectué en aout 2017.
  • Suite à cette restauration : 
    • votre ordinateur se retrouve dans la configuration qu’il était en août 2017 (ancien pilote de carte Wifi)
    • mais vos photos sont toutes présentes (celles des vacances de juillet et celles de l’anniversaire de la copine d’octobre 2017).

 

Donc n’oubliez pas : 

  1. de faire des sauvegardes régulièrement pour sécuriser vos données
  2. de créer un point de restauration, dès lors que vous touchez à la configuration de votre ordinateur. 

 

Pourquoi et quand créer un point de restauration ?

Avant toute configuration du système, vous devriez créer un point de restauration.

En effet, si vous n’êtes pas un spécialiste et qu’une manipulation se passe mal : ce point de restauration vous permettra de revenir en arrière sans trop de risque.

C’est assez simple à configurer et une fois que votre système sera paramétré, les points de restauration se feront automatiquement avant certaines installations.

 

Paramétrage à faire une seule fois

Pour accéder à l’outil :

Windows 10

Windows 7, 8, 10

Cliquez sur le Bouton « Démarrer » puis sur « Paramètres ».

point restauration

Lancez un explorateur de fichiers
Puis, cliquez avec le bouton droit sur « Ordinateur » ou « ce PC »

point restauration

 point de restauration

Cliquez ensuite sur « Protection du système »

point de restauration

 

Quelque soit votre version de Windows, vous arrivez  sur la fenêtre suivante :

point restauration

Si vous avez plusieurs disques durs, il faut commencer par celui qui contient le système. Voici ce qu’il faut faire : 

1,2 – Vous sélectionnez le disque (système) et vous cliquez sur « Configurer »
3 – Vous activez la protection du système
4 – Attribuez une valeur (correspondant à à 5 ou 6 Go) : c’est suffisant.
5 – Vous validez.

Et vous pouvez faire la même manipulation pour les autres disques.

point de restauration

 

Votre système est prêt :

point de restauration

 

 

Création d’un point de restauration.

Comme, je vous l’ai dit : les points de restauration seront maintenant créés automatiquement lors :

  • des mises à jours Windows,
  • de l’installation de certains périphériques, 
  • de mises à jour de pilotes.

Mais avant toute modification manuelle du système (installation d’un logiciel, changement de pilote pour un périphérique, modification de la base de registre, …) je vous conseille de créer un point de restauration. Voici comment faire :

Lancez l’utilitaire de gestion des points de restauration, maintenant, vous savez faire tout seul 😉 (si vous ne vous en souvenez plus, regardez au-dessus).

1- Cliquez sur « Créer »
2- Donnez une description de votre point de restauration (inutile de mettre la date et l’heure qui seront rajoutées automatiquement),
3- et validez par « Créer »

point de restauration

l’opération peut prendre quelques minutes …

point de restauration

et vous devriez avoir : 

point restauration

Voila, vous pourrez revenir en arrière si toutefois vous aviez un problème.

 

Repartir d’un point de restauration.

Une installation s’est mal passée et votre ordinateur ne fonctionne pas comme vous le voulez : Restaurez le système. 
Sachez que cette opération est relativement longue donc pas de panique.

Avant toute chose : je vous conseille de fermer toutes les applications ouvertes.

Voici comment faire : Toujours pareil : lancez le gestionnaire de point de restauration.

Puis choisissez : 1- Restauration du système

restauration windows

et cliquez sur Suivantwindows point restauration

1- Choisissez ensuite le point de restauration (ici c’est facile, il n’y en a qu’un seul) et 2-cliquez sur suivant:

restauration windows

 

Si vous voulez avoir plus d’informations sur ce qui va être fait lors de la restauration, vous pouvez cliquer sur « Rechercher les programmes concernés » et vous obtiendrez une fenêtre comme celle du dessous. Dans ce cas, on voit bien que Firefox va être désinstallé et que rien d’autre ne sera modifié.windows point de restauration

 

Un écran vous confirme que la restauration va être lancée. J’attire votre attention sur les mots de passe : ATTENTION si vous avez changé de mot de passe entre le point de restauration et maintenant, il faudra ré-utiliser votre ancien mot de passe

point de restauration

dernier avertissement

restauration windowset c’est parti : point de restauration windows

Votre système va alors redémarrer et pour terminer, vous aurez le message suivant :

windows restauration

 

 

Voila, vous savez maintenant comment créer et restaurer votre système. Je vous conseille vivement de prendre l’habitude de créer un point de restauration avant toute opération sur votre système. Cela pourra vous éviter plein d’ennuis.

 

 

Comme d’habitude, tous les commentaires sont les bienvenus.

N’hésitez pas à vous inscrire à la lettre d’information pour être informé de la parution de nouveaux articles. (vous trouverez la zone d’inscription à la lettre d’information sur la droite de l’écran).

 

Partager cet article ...

6 thoughts on “Créer un point de restauration.

  1. Répondre Youss Déc 23,2017 15 h 46 min

    J’ait compri la diférence entre un point de restauration et une sauvegarde. Je n’avait pas compri quil y avait une diférence
    S’est très claire maintenant
    Merci

  2. Répondre porte de garage 91 Mar 8,2018 9 h 46 min

    Bonjour,c’est un très bon article
    Bonne continuation

  3. Répondre MéliMélo Avr 14,2018 12 h 11 min

    Bonjour,

    désolé, mais un point n’est pas clair… dans la fenêtre de restauration sont indiqués deux lecteurs : données (DATA) et Système. Ma question :
    – la « création d’un point de restauration » des données (lecteur DATA) équivaut-elle à une « sauvegarde » ? car vous expliquez que seule une sauvegarde est utile pour préserver les données (documents, photos, etc.)
    – Si la protection du système est activée pour les deux lecteurs, alors que cela signifie-t-il pour le lecteur DATA ? que les données qui y seront placées seront sauvegardés automatiquement (quel intérêt pour la « sauvegarde » dès lors quant au données) ?
    – Pour créer des points de restauration (je n’ai pas encore essayer) ou lorsque ceux-ci sont automatiques, je suppose qu’il faut à chaque fois choisir entre les deux lecteurs, et du coup pour revenir à un état antérieur est-ce la même chose, faut-il opter entre « revenir à un état du système » et « revenir à un état des données dans DATA » (ce qui ressemble à ce que vous expliquez pour le cas : « Sauvegarde des photos de vacances ») ?

    Merci pour tout éclaircissement…

    • Répondre admin Avr 15,2018 18 h 49 min

      Bonjour MéliMélo,
      je vais essayer de répondre simplement :
      – je confirme qu’un point de restauration ne conserve pas les données mais les paramètres de la machine (entrées dans le registre, logiciels installés, …)
      – les points de restauration sont automatiques (mais il est possible de forcer la création avant de faire des manips risquées par exemple)
      – lorsque l’on créé un point de restauration : on ne choisit pas le disque sur lequel le point va être créé.

      Enfin, et je pense que c’est là que ça t’embrouille : le choix des lecteurs qui sont proposés (C: et D:) ne sont pas là pour dire ce que l’on va sauvegarder mais pour demander où est-ce que sont stockés les points de restauration.

  4. Répondre MéliMélo Avr 14,2018 12 h 20 min

    -Dernier point : le lecteur DATA se comporte-t-il comme le lecteur système ?
    je veux dire par là, est-ce que la restauration du lecteur DATA va ramener ce lecteur à un état antérieur sans toucher aux données, ou est-ce que le restaurer signifie regagner les fichiers qui y ont été sauvegardés et perdre les données ultérieurement enregistrés en son emplacement ? Grosso Modo, ma question est « pourquoi ce lecteur s’appelle DATA » (à part pour m’embrouiller) » ??

    • Répondre admin Avr 15,2018 18 h 51 min

      Comme je te l’ai dit juste avant, le lecteur DATA est un lecteur qui ne contient que des données.
      Mais ce n’est pas l’essentiel, car en fait peu importe le lecteur : la création d’un point de restauration ne stocke que des paramètres pas des données.
      Donc, les lecteurs ne sont proposés que pour savoir où vont être stockées les point de restauration.
      Est-ce plus clair ?

Laisser un commentaire

  

  

  

banner
banner