C’est quoi une adresse IP ? Les masques réseaux 13

niveau-rougeLes masques réseaux IP.

Les sous-réseaux IP.

file0002120440786

 

Nous venons de voir les classes d’adresses IP. Je vous ai dit que ce système de classe n’existait plus depuis longtemps et qu’il avait été remplacé par un système de masque.

 

 

Contrairement aux classes d’adresses IP qui nous donnaient un nombre fixe de machines, ce système de masques réseaux va permettre de créer des sous-réseaux de la dimension souhaité.

 

 

 

J’ai classé cet article en rouge, niveau expert car bien que cela n’est pas extrêmement compliqué, il faut avoir de bonnes notions de calcul en binaire pour comprendre le système des masques réseaux. Si vous n’êtes pas sûr de vous, n’hésitez pas à relire les 2 articles suivants :

  1. C’est quoi bit, byte, octect ?
  2. Calcul binaire.
  3. et éventuellement la façon de convertir le binaire, décimal, hexadécimal.

 

Au sommaire :

 

Les masques réseaux

Si vous avez lu l’article sur les classes d’adresses IP, vous avez compris qu’elles posaient problème par leur manque de souplesse.

Les masques réseaux ont donc été inventés pour corriger cette rigidité des classes.
Voici le principe des masques, mais tout d’abord :

un petit rappel sur les classes d’adresses IP

(et pour faire simple, je ne vais parler que de la classe C.)

Classe C Réseau Hôte
en décimal xxx xxx xxx xxx
en binaire (8 bits)  ——– ——–  ——–  ——–

Sur la classe C, les 3 premiers octets donne le n° de réseau (NetId) et le dernier octet donne le n° d’ordinateur dans le réseau (HostId).
Avec un n° d’hôte constitué de 1 octet, il y a donc 256 possibilités d’hôte(de 0 à 255).

Dans ce cas, cela veut dire qu’il y a un masque qui permet de conserver à l’identique les 3 premiers octets, et qui permettra de ne faire changer que le dernier.
Si vous savez comment fonctionne l’opérateur AND, vous savez que, si N est un nombre alors :

  • N and 0 = 0
  • N and 1 = N

Si vous ne connaissez pas le principe des opérateurs And Or Xor Nand Nor Not  : jetez-un coup d’oeil ici.

Le masque est calculé de façon à nous donner les bornes du réseau (1ère adresse et dernière adresse). On va appliquer ce masque avec l’aide de l’opérateur « AND ».

On peut donc réécrire le tableau du dessus :

Classe C Réseau Hôte
en décimal xxx xxx xxx xxx
en binaire (8 bits)  ——– ——–  ——–  ——–
masque 11111111 111111111 11111111 00000000

 

 

Exemple simple

Pour faire simple, et que cela soit compréhensible par tous, je vais prendre un exemple sur un seul octet.

Si je prends, le masque 1111 1000 et que je l’applique sur plusieurs nombres : ceux qui ont le même résultat seront dans le même groupe.

Exemple :
(comment lire ce tableau : Valeur AND Masque = Résultat, exemple : 2 AND 1111 1000 = 0 )

Valeur
en décimal
la même valeur
en binaire
Masque appliqué
(affiché en binaire)
Résultat après
application du masque
Groupes obtenus
0 0000 0000 1111 1000 0000 0000 Groupe 0
1 0000 0001 1111 1000 0000 0000
2 0000 0010 1111 1000 0000 0000
3 0000 0011 1111 1000 0000 0000
4 0000 0100 1111 1000 0000 0000
5 0000 0101 1111 1000 0000 0000
6 0000 0110 1111 1000 0000 0000
7 0000 0111 1111 1000 0000 0000
8 0000 1000 1111 1000 0000 1000 Groupe 1
9 0000 1001 1111 1000 0000 1000
10 0000 1010 1111 1000 0000 1000
15 0000 1111 1111 1000 0000 1000
16 0001 0000 1111 1000 0001 0000 Groupe 2
     
23 0001 0111 1111 1000 0001 0000
24 0001 1000 1111 1000 0001 1000 Groupe 3
     
31 0001 1111 1111 1000 0001 1000
jusqu’à 255      

Si je refais la phrase du dessus, je vais dire si j’applique le masque sur des adresses IP :  celles qui ont le même résultat sont dans le même réseau.

Que peut-on constater ?

Avec un masque 1111 1000 :

  • les groupes sont tous constitués de 8 valeurs.
  • il y aura 32 groupes possibles.

 

Faites le même tableau avec un masque 1111 1100 : vous verrez que :

  • les groupes sont tous constitués de 4 valeurs.
  • il y aura 64 groupes possibles.

 

Alors réécrivons une adresse de la classe C pour voir comment cela se passe.

Pour mieux comprendre, je vais l’écrire à la fois en décimal et en binaire : (dans l’exemple, l’adresse est 192.168.2.150)

  Réseau Hôte
Adresse IP En décimal 192 168 2 150
  En binaire 11000000 10101000 00000010 10010110
Masque En binaire 11111111 11111111 11111111 00000000
  En décimal 255 255 255 0
Résultat après AND En binaire 11000000 10101000 00000010 00000000
  En décimal 192 168 2 0

Nous pouvons donc écrire que le masque est 255.255.255.0.
On pourrait écrire le masque d’une autre façon : en comptant le nombre de 1 du masque, il y en a 24.

On peut donc décrire le réseau comme étant 192.168.2.0 /24.

 

Les sous-réseaux

Maintenant, si vous voulons créer des sous-réseaux, il suffit de changer le masque (en augmentant ou réduisant le nombre de 1).
Augmentons le nombre de 1 pour voir ce qui se passe : avec un masque : 11111111.11111111.11111111.11000000.

Ce masque s’écrit de la façon suivante : 255.255.255.192 (car 11000000= 192). ou alors /26 (car il y a 26 fois le chiffre 1)

Cela fait, 4 sous-réseaux possibles :

  1. un sous-réseau de 0 à 63 (64 possibilités)
  2. un sous-réseau de 64 à 127 (64 possibilités)
  3. un sous-réseau de 128 à 191 (64 possibilités)
  4. un sous-réseau de 192 à 255 (64 possibilités)

 

 

Intérêts des sous-réseaux

Pourquoi créer des sous-réseaux, ça à l’air compliqué.

Et bien l’intérêt des sous-réseaux, réside dans le fait que l’on va pouvoir cloisonner les ordinateurs pour qu’ils ne puissent pas se voir entre eux.
Pour par exemple :

  • Limiter les broadcasts (c’est des diffusions à l’ensemble du réseau, quand il y a trop de broadcasts, cela ralentit tout le réseau)
  • permettre un peu plus de sécurité (empêcher par exemple que des personnes n’ayant pas les autorisations puissent voir d’autres ordinateurs),
  • séparer les services,
  • créer des sous-réseaux de productions, des sous-réseaux de tests, de formations, … sans que les modifications de l’un des sous-réseaux n’impact les autres sous-réseaux,
  • éviter que les hackers ne rentrent dans l’ensemble du réseau
  • éviter que les virus ne se propagent sur l’ensemble du réseau

L’intérêt des sous-réseaux est réel.

 

En résumé

Adresses IP et masques réseaux sont indissociables.
Il est impossible de connaitre le réseau (ou sous-réseau) à lequel appartient une adresse IP sans le masque.

 

 

Et pour terminer, sur l’article expliquant les classes d’adresse IP, je vous donnais un petit exercice, en vous précisant qu’il manquait quelque chose de fondamental. Eh oui, il manquait le masque réseau. Voyons cela en détail.

Rappel de l’exercice : La question était « quels équipements peuvent communiquer entre eux ? ». Les équipements avaient les adresses IP suivantes :

  • A : 192.168.1.5
  • B : 192.168.1.254
  • C : 192.168.2.1
  • D : 192.168.1.1
  • E : 192.168.1.3
  • F : 192.168.2.2
  • G : 192.1.1.1

 

Cas 1 : avec un masque /29

Je vous disais que A et B pouvait communiquer. Cela est vrai dans le cas d’un réseau de classe C, et donc avec un masque 255.255.255.0 (ou /24) mais cela n’est pas vrai si le masque est /29. Car dans ce cas :

– A appartient au réseau : 192.168.1.0 (réseau commençant à 192.168.1.0 et se terminant à 192.168.1.7)
– et B appartient au réseau : 192.168.1.248 (réseau commençant à 192.168.1.248 et se terminant à 192.168.1.255)

Cas 2 : avec un masque /8

 Je vous disais que G ne pouvait communiquer avec aucun autre équipement. Comme au-dessus, cela est vrai dans le cas d’un réseau de classe C, et donc avec un masque 255.255.255.0 (ou /24) mais cela n’est pas vrai si le masque est /8. Car dans ce cas :

– tous les équipements appartiennent au réseau : 192.0.0.0 (réseau commençant à 192.0.0.0 et se terminant à 192.255.255.255)
(attention : cela reste un exemple car le réseau 192.0.0.0 n’est pas conseillé avec un masque /8. Dans ce cas, il est préférable d’utiliser un réseau 10.0.0.0 /8)

 

 

 

 

Rappel de l’ensemble des articles sur les adresses IP :

C’est quoi une adresse IP ?
C’est quoi une adresse IP – Les classes d’adresses IP ?
C’est quoi une adresse IP – Les masques réseaux, les sous-réseaux ?

 

J’ai essayé de faire le plus simple possible, malgré tout cela n’est pas forcément facile à expliquer.

 

 

Comme d’habitude, tous les commentaires sont les bienvenus.

N’hésitez pas à vous inscrire à la lettre d’information pour être informé de la parution de nouveaux articles. (vous trouverez la zone d’inscription à la lettre d’information sur la droite de l’écran).

 

Vous aimez ? Dites-le ...
0

13 thoughts on “C’est quoi une adresse IP ? Les masques réseaux

  1. Répondre kiki Sep 30,2014 18 h 22 min

    Oula c’est chaud !
    Il va falloir que je relise plusieurs fois pour bien tout comprendre

  2. Répondre hazelle Jan 27,2016 0 h 11 min

    Merci pour ces explications ! et pour un informaticien, vous êtes drôlement pédagogue (j’ai été 15 ans DRH d’une activité informatique ; et on était dans des dialogues entre langues étrangères (lol !)

    Bravo

  3. Répondre ANNONA Mar 7,2016 2 h 10 min

    là ça devient compliqué avec les notions des masques et sous réseaux, je continuerai demain inchaalah maintenant je captes plus rien =)

    Bon merci infiniment pour l’effort que vous faites, vous m’avez éclairci pas mal de choses auxquelles je n’y comprenais que dalle, bonne continuation pour la suite
    et merci merci merci merciiiii
    Cordialement

  4. Répondre jackmouk Avr 3,2016 18 h 24 min

    Bonjour, tout d’abord je vous remercie pour ce site qui est énorme. C’est un super site! D’ailleurs j l’ai recommander a plusieurs de mes amis qui font de l’informatique. Il ya par contre une chose que j’ai pas compris concernant une de vos explications sur les masques réseaux. « – A appartient au réseau : 192.168.1.0 (réseau commençant à 192.168.1.0 et se terminant à 192.168.1.7) » je me suis demander comment vous avez fait pour trouver que le dernier octet est égale à 7 et de même pour le dernier octet 0 pour le commencement de l’adresse. Pourriez vous m’éclaircir sur cette incompréhension.

    merci

    • Répondre Administrateur du site Avr 5,2016 3 h 55 min

      Bonjour,
      oui c’est vrai que je n’ai pas expliqué comment à partir d’une adresse et d’un masque, on peut retrouver le réseau. Il y a des moyens de calcul, mais je ne vais pas me lancer ici pour montrer comment ça marche: ça devrait faire l’objet d’un article.
      Le plus simple, c’est d’utiliser l’un des nombreux sites qui font les calculs en ligne, comme : http://cric.grenoble.cnrs.fr/Administrateurs/Outils/CalculMasque/
      A bientôt

  5. Répondre avom Avr 4,2016 22 h 06 min

    Dont si je comprends bien ladresse ip et le masque reseau ne peuvent pas fonctionner lun sans lautre?

    • Répondre Administrateur du site Avr 5,2016 3 h 29 min

      Bonjour,
      oui les 2 sont indissociables. D’ailleurs quand vous mettez l’adresse IP sur un ordinateur : on vous demande toujours le masque.
      A bientôt.

  6. Répondre Rabia Avr 7,2016 22 h 06 min

    J’aime votre site, j’aime vos explications claires, concises.
    Merci d’exister.

  7. Répondre mohamed Juin 5,2016 16 h 51 min

    merci j’ai aimer ce travail c’est très claire merci encore.

  8. Répondre mohamed Juin 5,2016 16 h 53 min

    merci c’est bien expliquer

  9. Répondre amel Août 3,2016 12 h 09 min

    c’est bien expliqué merci

  10. Répondre Whisigoth Déc 2,2016 17 h 06 min

    Psartek merci sa m’as aidé pour mon TPE

  11. Répondre saloua Mai 26,2017 18 h 15 min

    merci beaucoup pour ce tuto ca m’aide beaucoup

Laisser un commentaire