C’est quoi MBR ou GPT ? – Partie 2 6

partition mbr gptC’est quoi MBR ou GPT ? – Partie 2

<<< Suite de l’article : C’est quoi une partition ?

mbr ou gpt

Dans l’article précédent, nous venons de voir qu’il était indispensable de découper son disque dur en partition(s) avant de l’utiliser.

Et pour terminer je vous disais qu’il existait 2 types de table de partitionnement : MBR ou GPT. (si je reprends l’exemple de la page 1 de cet article, je pourrais dire qu’il existe 2 manières différentes d’écrire notre table des matières).

 

MBR

Attention : ne pas confondre avec MDR ! (c’était la petite pointe d’humour 🙂 … c’est pas drôle ? Bon tant pis, je continue)

Si vous bricolez un peu l’informatique, vous aurez forcément entendu parlé de MBR.
MBR veut dire Master Boot Record que l’on pourrait traduire par Enregistrement Maître de démarrage (et ce n’est pas forcément plus clair en français). En gros, c’est un enregistrement sur le disque qui contient les informations principales pour le démarrage du système. (vous verrez plus loin, il y a un petit schéma).

On parle en général de MBR, mais il arrive que l’on parle aussi de table de partitionnement MBR. 

Le MBR c’est une zone du disque située sur le début du disque (sur le 1er secteur physique du disque nommé généralement : secteur 0).

Cette zone est petite : 512 octets et contient principalement 2 choses :

  • une zone amorce qui va permettre de lancer le système d’exploitation installé (ou lancer un logiciel qui permettra de choisir le système d’exploitation dans le cas, où il y aurait plusieurs systèmes d’exploitation installés.)
  • et une table des partitions du disque. Cette table est limitée à 4 partitions et les partitions ne peuvent pas faire plus 2To.

 

Le boot et le rôle du BIOS et du MBR en schéma

Regardons avec un petit schéma ce qui se passe lorsque l’on démarre l’ordinateur :

bios ou mbr

 

Pour votre culture :

Le MBR était parfois infecté par les virus qui soit détruisaient cette zone empêchant tout démarrage du système, soit modifiaient cette zone en la faisant pointer vers un secteur contenant le virus qui lui permettait de se recharger au démarrage de l’ordinateur. (C’est un peu moins le cas aujourd’hui car les anti-virus sont vigilants.) 

 

L’importance du secteur 0 :

En MBR, si ce le secteur 0 du disque devient illisible, c’est tout le disque qui devient illisible (sauf si on a sauvegardé la table de partitionnement avant).

 

GPT

Le GPT est le nouveau système de partitionnement utilisé sur les ordinateurs récents. Il apporte des réponses aux restrictions que l’on pouvait trouver avec le MBR. Le nombre de partitions n’est plus limité à 4 et surtout vous pouvez dépasser les 2,2 To par partition, ce qui devenait nécessaire avec l’avènement de disques de plusieurs Terra.

Chacune des partitions possède un numéro unique (le GUID), ce qui permet de les repérer plus facilement. 

Et au fait, GPT veut dire GUID Partition Table. (en français, Table de partition GUID : là je pense que vous aviez déjà fait la traduction vous même). Car GUID veut dire Globally Unique IDentifier soit : « identificateur global unique » ou « numéro unique d’identification ».

Et pour sécuriser un peu la table de partitionnement, les informations de la table de partitionnement sont à la fois enregistrées au début et à la fin du disque (pour éviter la perte du secteur 0)

 

Le boot et le rôle de l’UEFI et du GPT en schéma

Comme je suis fainéant, je n’ai pas repris le schéma du dessus, mais comprenez bien que c’est exactement la même chose. en remplaçant BIOS par UEFI, et MBR par GPT.  🙂

 

BIOS et UEFI

Depuis le début de cet article, je vous parle de BIOS et d’UEFI. Même si vous retrouvez les définitions dans le dictionnaire : BIOS et UEFI, je peux vous rappeler que ces 2 termes désignent un système simple qui gère le matériel et le démarrage de l’ordinateur. C’est ce système qui lance le logiciel de démarrage situé sur le disque dur.

Ce qu’il faut retenir :

  • BIOS peut lire la table de partitionnement MBR
  • BIOS ne peut pas lire la table de partitionnement GPT.
  • UEFI peut lire les 2 types de tables de partitionnement.

En général sur les nouveaux ordinateurs, on retrouve UEFI et GPT.

 

Partitions primaires et secondaires

Avec le partitionnement MBR, le nombre de partitions étant limité à 4, il a fallu trouver une solution pour faire plus de 4 partitions. C’est ici que rentre la notion de partition primaire et secondaire.

Les partitions primaires sont les partitions qui sont créées directement dans la table de partitionnement du disque.

Et les informations des partitions secondaires ne sont pas créées dans la table de partitionnement mais dans un espace de la partition primaire, ce qui a pour conséquences :

  • une partition secondaire dépend toujours d’une partition primaire
  • il n’est pas possible de « booter » sur une partition secondaire.

Cette notion de primaire et secondaire disparaît avec les tables de partitionnement GPT.

 

 

Quelques outils pour gérer les partitions

Il existe des outils pour gérer les partitions :

  • quelques outils en ligne de commande
    • sous Windows (en mode DOS) : diskpart
    • sous linux : fdisk
  • quelques logiciels

 

Résumé

Voici l’ensemble des articles liés au disque dur :

et un peu de pratique :

 

Comme d’habitude, tous les commentaires sont les bienvenus.

N’hésitez pas à vous inscrire à la lettre d’information pour être informé de la parution de nouveaux articles. (vous trouverez la zone d’inscription à la lettre d’information sur la droite de l’écran).

Et enfin, pour toutes vos questions techniques, utilisez le forum : des milliers d’utilisateurs pourront vous répondre et vous aider. 

 

 

Vous aimez ? Dites-le ...

6 thoughts on “C’est quoi MBR ou GPT ? – Partie 2

  1. Répondre winx Déc 1,2016 10 h 13 min

    Il me semble qu’il y a une petite faute de frappe ? GPS ??

    Et au fait, GPS veut dire GUID Partition Table. (en français, Table de partition GUID : là je pense que vous aviez déjà fait la traduction vous même). Car GUID veut dire Globally Unique IDentifier soit : « identificateur global unique » ou « numéro unique d’identification ».

  2. Répondre Emmanuel Barthe Déc 30,2016 1 h 38 min

    Suggestion : un article sur les systèmes de fichiers FAT32 et NTFS, notamment pourquoi il peut être parfois nécessaire de garder un disque ou une partition en FAT32. Et mettre en relation avec MBR et GPT (que je ne connaissais pas, merci bcp).

    • Répondre Administrateur du site Jan 2,2017 7 h 23 min

      ça marche Emmanuel,
      mais en ce moment, je n’ai plus trop le temps de rédiger.
      J’espère en avoir un peu plus dans les semaines à venir.

  3. Répondre Khmer Jan 20,2017 2 h 45 min

    Encore un grand merci pour ces explications simples et claires, rédigées dans le respect de la langue(bel effort). Définitivement, une expérience de vulgarisation réussie.

  4. Répondre Chony Fév 12,2017 11 h 35 min

    Un blog que je viens de découvrir. Je rejoins l’avis de Khmer, articles très accessibles pour des néophytes intéressés. Un grand merci à l’Auteur, c’est un vrai plaisir de vous lire.

Laisser une réponse